• Bandeau accueil 1
  • Bandeau accueil 2

    Ltn Nungesser

  • Bandeau accueil 3

    Ltn Nungesser

  • Bandeau accueil4

    Ltn Nungesser

  • Bandeau accueil5

    Ltn Nungesser

  • Bandeau accueil5/bis

    Ltn Nungesser

  • Bandeau accueil6

    Ltn Nungesser

  • Bandeau accueil7

    Ltn Nungesser

  • Bandeau accueil8

    Ltn Nungesser

Le cyrard d’accord, mais le Dolo d’abord !

 

doloPetit précis illustré sur le Dolo d’aujourd’hui…

  • Lorsque nous avons annoncé à nos familles que nous entrions à Coëtquidan pour une formation de deux ans, nous avons tous autour de nous un ami, une cousine, un parent, une connaissance qui nous a dit avec beaucoup de fierté et d’envie : « Ah ! Tu vas devenir Saint Cyrien ! ».
  • Alors que quitter nos régiments ensoleillés de Fréjus (il se reconnaîtra) ou de Carcassonne pour aller s’enterrer dans ce tas de boue de Coëtquidan n’était déjà pas chose facile, se faire taxer de Saint Cyrien, c’était trop ! C’est pourquoi, afin que vous ne commettiez pas d’impair si vous croisez un Dolo lors du « sacro saint » gala de fin d’année (ce qui est fort probable), voici un petit mémo pour faciliter une bonne compréhension de notre univers.
  • Le Dolo c’est le plus beau, certes, mais pas que…. Dolo c’est le petit surnom qu’on nous donne en référence à la marque de corned beef des anciennes rations de combat, dont l’opercule était « marketé » d’un bœuf. Animal à la fois viril et élégant, qui représente dans le jargon militaire un soldat rude, dur à la tâche et dont la finesse langagière n’a d’égale que sa rusticité, il est devenu le symbole des élèves de l’EMIA, et s’est entouré d’une tradition forte années après années. C’est aux alentours de 1970 que nos anciens ont revendiqué cette appellation d’origine contrôlée.
  • Vous ne pouvez pas rater le Dolo quand il est goguette, repérable grâce à son élégante Tenue de Parade, la fameuse « TP », ainsi qu’au calot bleu qu’il porte lors des activités de tradition, véritable héritage de l’Ecole de Cherchell de la Seconde Guerre mondiale.
  • Le Dolo d’origine contrôlé est donc un étudiant de l’Ecole militaire interarmes, ancien sous-officier ou militaire du rang* recruté sur concours interne qui quitte pour un temps les opérations extérieures, les terrains, les missions Vigipirate pour se former afin de devenir officier.

PS : En attendant notre prochain billet sur l’histoire de notre belle école, si le dolo vous a séduit, voici le lien vers son magasin http://www.boutique.emia54.fr/

* A l'époque du service militaire, ce recrutement concernait aussi les officiers de réserve (EOR devenu ORSA).

54EME  PROMOTION DE L'EMIA 
ECOLES MILITAIRES DE COETQUIDAN
56380 - GUER CEDEX

Mentions légales                       Plan du site